VOUS ÊTES ICI : archives architecture et construction > Les forêts verticales de Stefano Boeri

Les forêts verticales de Stefano Boeri

CAUE Rhône Métropole, 29 jan > 13 avril 2019

archives architecture et construction

En 2019, le CAUE Rhône Métropole a choisi de consacrer son année thématique à “la nature en ville” en invitant habitants, élus, professionnels, à venir s’informer et partager ces nouveaux enjeux. Avec trois expositions à la clé, dont celle sur les forêts verticales de Stefano Boeri Architetti.

La sensibilité à l’architecture, à la ville et aux paysages, le CAUE Rhône Métropole la cultive, comme l’ensemble des CAUE, avec persévérance et conviction depuis que la loi sur l’Architecture de janvier 1977 lui a confié quatre principales missions d’intérêt public : conseil, formation, sensibilisation et information.

Confrontés à l’accélération du réchauffement climatique, au respect de nos engagements en matière de développement durable, nous devons imaginer de nouvelles formes d’organisation de la ville, de l’architecture, en laissant une place plus importante à la présence de la nature. Les architectes jouent dès à présent un rôle majeur et proposent des solutions innovantes.

C’est pourquoi en 2019, le CAUE Rhône Métropole a choisi de consacrer son année thématique à “la nature en ville” en invitant habitants, élus, professionnels, à venir s’informer et partager ces nouveaux enjeux. Au programme, trois expositions seront présentées : « Forêts verticales et métropoles biodiverses » / Stefano Boeri Architetti (29 janvier – 13 avril), « Beyond » (29 avril – 30 juin), « Franchir la berge » (9 septembre – 22 décembre).

Les initiatives prises par l’atelier Stefano Boeri Architetti, font du changement climatique une source d’inspiration pour l’architecture et la ville. L’architecture et la nature ne font plus qu’un, le projet se réinvente avec et par le végétal, il n’est pas seulement un des composants du projet, il en est l’axe central. Comme une seconde peau à vivre, plantes, arbustes et arbres viennent coloniser les façades des bâtiments.

Exposition « Forêts verticales et métropoles biodiverses. Stefano Boeri Architetti » du 29 janvier au 13 avril 2019 au CAUE Rhône Métropole

Stefano Boeri, architecte Milanais, nous fait partager au travers de cette exposition sa vision prospective d’une architecture et d’un urbanisme durable. Face à un double constat, le changement climatique et l’accroissement de la population mondiale, il partage sa vision du monde à travers les transformations de plusieurs villes qu’il cherche à rendre plus soutenables et respirables.

« Augmenter les forêts et les arbres dans les villes au niveau mondial peut aider à absorber plus de CO2, permettre de réduire la pollution et les effets « d’îlot de chaleur urbain ». Cela permettra également, d’améliorer la biodiversité, de nouveaux espaces intégreront mieux le vivant, rendant les villes plus respirables et vivables » déclare Stefano Boeri, dans son manifeste pour la forestation urbaine. Il construit la première forêt verticale « Le Bosco Verticale », un programme résidentiel composé de deux tours de logement inaugurées à Milan en 2014. Ce premier exemple de forêt verticale qui abrite 800 arbres, 5 000 arbustes et  15 000 plantes permet de créer un véritable écosystème urbain support d’une faune riche, accueillant de nombreux oiseaux et insectes.

Au cœur des villes et des métropoles, à travers de nouvelles approches en matière de planification et de développement urbain, les architectes proposent des aménagements résilients qui créent les conditions d’un environnement plus soutenable.

L’exposition « Forêts verticales et métropoles biodiverses, Stefano Boeri Architetti » ouvre un débat sur ces nouvelles approches.

Elle nous propose de nous questionner sur ses premières réalisations ainsi que sur les travaux de recherche engagés en faveur d’une architecture « vivante » et plus intense.

du 29 janvier au 13 avril 2019

au CAUE Rhône Métropole, 6bis, quai Saint-Vincent, 69001 Lyon

image : Stefano Boeri Architetti, photo Giovanni Nardi

source CAUE 69

[publié le 19/12/2018]
-Haut de page