VOUS ÊTES ICI : À la une > La FNCAUE signataire de la charte EcoQuartier

La FNCAUE signataire de la charte EcoQuartier

Communiqué

urbanisme et aménagement

La Fédération nationale des CAUE vient de signer avec le ministère de la Transition écologique, ce lundi 4 avril 2022, une nouvelle charte partenariale EcoQuartier. Après 10 ans d’existence du label, historiquement accompagné par la FNCAUE, et plus de 500 projets labellisés, le ministère lance une nouvelle étape avec plusieurs mesures pour renouveler la démarche. La charte prévoit un rapprochement en 5 points entre le ministère et la FNCAUE.

Le 4 avril dernier s’est réunie, dans les locaux du ministère de la Transition écologique (DGALN), la commission nationale EcoQuartier dont la FNCAUE est membre. La journée était consacrée au bilan de 10 années de labellisation. Depuis sa création en 2008 (dans le cadre du plan « Ville durable »), plus de 500 quartiers se sont engagés dans la démarche ou ont été labellisés. La démarche EcoQuartier est aujourd’hui un instrument reconnu de l’aménagement durable. Si elle présente un bilan positif, c’est notamment parce qu’elle a su évoluer depuis 10 ans et prendre en compte les attentes des porteurs de projets et les nouvelles exigences environnementales.

Les ÉcoQuartiers, dans toute leur diversité, sont une réponse locale efficace aux objectifs internationaux fixés lors de la COP 21 et de la conférence Habitat III : équité sociale et solidarités, lutte contre le changement climatique et transition énergétique, ressources locales et renouvelables, filières et emplois durables, biodiversité et mobilité. Le label ÉcoQuartier constitue à ce titre un gage de qualité et confirme que le projet apporte des réponses pertinentes au regard de ces objectifs globaux.

Cette année, le label se renouvelle et s’appuie pour cela sur 9 mesures :
• Production d’un guide « universel » de l’aménagement durable ;
• Accompagner sur le plan stratégique et opérationnel ;
• Généraliser l’offre de service d’aides à l’ingénierie et financières et de formations ;
• Cibler la labellisation sur les quartiers livrés et vécus ;
• Lancer un programme annuel sur des thématiques et des territoires prioritaires ;
• Valoriser les porteurs de projets labellisés et leurs partenaires ;
• Mettre en place une nouvelle « comitologie » plus représentative des parties prenantes ;
• Poursuivre le Club EcoQuartiers
• Déployer une nouvelle stratégie de communication.

EcoQuartier 2030

La FNCAUE a accompagné l’historique du label depuis ses débuts : elle a notamment promu les appels à projets successifs, participé en 2011 à l’enrichissement des critères du label et est intervenue régulièrement dans les réunions du club EcoQuartier, dont celui des EcoQuartiers en milieu rural. Pour leur part, de nombreux CAUE ont été sollicités pour accompagner ou ont pris part à l’émergence d’EcoQuartiers.

Le projet ÉcoQuartier 2030, qui a mobilisé la commission nationale ÉcoQuartier et ses partenaires pour concevoir un livre blanc, s’inscrit dans la démarche « Habiter la France de demain » par sa volonté de « dépasser les controverses dans des projets d’aménagements sobres, résilients, inclusifs et producteurs de valeur ». À cet égard, la démarche ÉcoQuartier renouvelée est un levier essentiel pour accompagner les transitions écologiques, les mutations économiques et répondre aux attentes sociétales à l’échelle du quartier.

Dans ce contexte, la FNCAUE a souhaité s’engager et signer cette charte partenariale 2022, comme d’autres structures nationales. Cette charte promeut un plan d’actions partagées entre la FNCAUE et le ministère de la Transition écologique, à savoir :
• Favoriser une connaissance mutuelle
• Accompagner et enrichir les projets respectifs
• Capitaliser et approfondir les bonnes pratiques
• Se former ensemble
• Valoriser ce partenariat.

Cette charte confirme ainsi l’étroite et longue implication du réseau CAUE dans la démarche EcoQuartier dont on rappellera l’ambition : « EcoQuartier pour tous et par tous ».

Commission nationale EcoQuartiers du 4 avril 2022 : présentation par Valérie Charollais, directrice de la FNCAUE, de l’application Archistoire, outil de sensibilisation et de compréhension des territoires ©FNCAUE

illustr. : Ecoquartier de Bonne, Grenoble (Simdaperce, Creative Commons)

[publié le 05/04/2022]
-Haut de page