VOUS ÊTES ICI : Expositions > La puissance évocatrice des silos industriels
banniere_expo_potier_CAUE49_2017

La puissance évocatrice des silos industriels

CAUE de Maine-et-Loire, du 14 septembre au 27 octobre 2017

Expositions

Le CAUE de Maine-et-Loire vous convie à l’exposition de Jean Pierre Potier sur les silos industriels qui marquent les paysages ruraux.

EXPOSITION « Le silo, motif architectural du paysage rural »
une exposition de Jean Pierre Potier

du 14 septembre au 27 octobre 2017
proposée par le CAUE de Maine-et-Loire et A3A (Association angevine des amis de l’architecture)
commissaire de l’exposition : Patrick Simon, galeriste

A voir à la Maison de l’Architecture des Territoires et du Paysage
312 avenue René Gasnier 49100 Angers
Ouvert du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h
Fermé les week-ends et les jours fériés

Jean Pierre Potier s’est emparé d’un motif : le silo. Il en a fait son objet. Motif architectural singulier dans le paysage rural, le silo industriel a suscité sa curiosité avant de devenir l’objet d’une quête patiente et obstinée de la monumentalité d’une forme transcrite sur le papier.

Une réalité qui n’existe pas telle quelle

Jean Pierre Potier travaille le plus souvent en grand format, à partir de photographies. Il s’approprie la silhouette massive de ces “cathédrales” de béton et de métal et sollicite leurs formes géométriques dans une interprétation faussement réaliste.

Grâce à la technique du fusain sur drop paper, matériau composite de papier et de fibres de verre, il exploite les contrastes de valeur : noir – sombre – velouté – du motif sur le blanc du support laissé en réserve. La suppression de tout élément de paysage autour du silo permet d’accentuer la puissance évocatrice de la forme, dans une relation privilégiée au spectateur que rien ne distrait de la contemplation des jeux de la lumière sur les reliefs de l’architecture.

Architectures dématérialisées

Le spectateur pénètre au-delà du noir, dans un monde à la fois familier et étrange. Il reconnaît la silhouette du silo tout en découvrant la poésie immatérielle de la forme surgissant du blanc du support. La vibration particulière de la lumière dans le velouté du fusain nourrit, l’émotion qui surgit devant ces architectures dématérialisées.

Les silos de Jean Pierre Potier représentent une réalité qui n’existe pas telle quelle. Recomposés à partir du modèle, sans éléments perturbateurs, parfois sans paysage alentour, leur matérialité brutale ou leur fragilité aérienne frappe le spectateur qui se rappelle soudainement l’existence de cet édifice si familier dans le paysage qu’il s’en efface presque. Le regard de l’artiste le sort de cette torpeur et l’invite à leur porter un nouvel intérêt.

Il nous montre la beauté intemporelle de ces édifices, leur singulière esthétique industrielle où s’opposent à la puissante matérialité du béton, la transparence quasi-immatérielle des structures métalliques et le jeu savant des volumes élémentaires.

(source : CAUE 49)

+ d’info sur le site du CAUE 49

affiche-expo_CAUE49_silo_pot_2017ier

images : Jean Pierre Potier

[publié le 19/09/2017]
-Haut de page