VOUS ÊTES ICI : Formations > Maîtrise d’œuvre des ouvrages en pierre sèche
ASTIER © Corent sanctuaire 5

Maîtrise d’œuvre des ouvrages en pierre sèche

CAUE du Puy-de-Dôme et FFPPS, 26 et 27 mai 2016

Formations

Le CAUE du Puy-de-Dôme et la FFPPS proposent une formation à la maîtrise d’œuvre d’ouvrages en pierre sèche

FORMATION PRESCRIPTEURS PIERRE SÈCHE 2016 (formation à la maîtrise d’ouvrages en pierre sèche)

CAUE du Puy-de-Dôme et Fédération française des Professionnels de la pierre sèche, avec la FNCAUE
et avec le soutien du ministère de l’Environnement, de l’énergie et de la mer.

26 et 27 mai 2016, à Clermont-Ferrand, Maison de l’Habitat, 129 avenue de la République

Publics : salariés des CAUE, architectes-paysagistes, architectes, bureaux d’études, cadres techniques des collectivités, ingénieurs et techniciens supérieurs confrontés à la problématique des ouvrages de soutènements : environnement, paysages, routes, chemins…

La pierre sèche est une technique constructive ancestrale qui partout dans le monde a modelé nos paysages, permis l’édification de nos voies de communications, de nos terrasses, le développement de l’agriculture sur les terrains escarpés, etc. Elle répond aujourd’hui peut être encore plus qu’hier à des nécessités d’aménagement durable et patrimonial, et agit sur les trois piliers du développement durable. Elle est innovante, porteuse d’avenir et de sens.

En France et en Europe, de nombreux scientifiques et professionnels travaillent depuis plusieurs années à l’élaboration de règles professionnelles à visée « normative ». Un guide des bonnes pratiques existe déjà depuis 2008, recueil des règles de l’art en la matière. Une qualification nationale « CQP ouvrier professionnel en pierre sèche » N2, est homologuée en France depuis mars 2010 par la Commission nationale (CPNE). Des essais scientifiques poussés et des mises en œuvre spectaculaires (soutènement de routes et autoroutes, voies ferrées, terrasses, etc.), ont été réalisés ces dernières années. Conformes à la charte de l’Environnement et aux directives de la loi Paysage de 1993, de tels ouvrages ancrent les projets dans les territoires et offrent des solutions pertinentes à des questions fondamentales de gestion (ruissellement des eaux, biodiversité, énergie, maintien des trames vertes et bleues notamment). Ils sont vecteurs d’économie, d’identité et de lien social. Ce contexte national dynamique replace au premier plan une technique ancestrale, plébiscitée dans nombre de régions, qui répond parfaitement aux nécessités constructives, environnementales et économiques d’aujourd’hui.

C’est pourquoi le CAUE du Puy-de-Dôme, missionné par la Fédération Nationale des CAUE et la Fédération française des professionnels de la pierre sèche organisent les 26 et 27 mai 2016 à Clermont-Ferrand une formation à destination des prescripteurs d’ouvrages en pierre sèche.

date limite d’inscription : 19 mai 2016

ASTIER © Champeix 6

ASTIER © Corent sanctuaire 6

 

 

 

 

Sur le même sujet : Les Rencontres catalanes de la pierre sèche (6 au 8 avril 2016 avec le CAUE des Pyrénées-Orientales)

photos : Michel Astier

publié le 23/02/2016

-Haut de page